Upfronts 2016 : les choix de Déborah

Upfronts 2016 : les choix de Déborah

Cette semaine au Daily Mars, chaque rédacteur choisit trois séries parmi les nouveautés de la saison 2016/2017 et raconte ce que les premières images l’inspirent. Une façon de mettre en mots nos attentes et de mesurer la différence entre la promesse et la réalité, au moment de découvrir le pilote.

Midnight, Texas (NBC)

midnight texas nbc

Il était une petite ville au Texas, appelée Midnight. Un jeune médium extralucide décide de s’y installer pour enfin, pense-t-il, trouver la paix. Oui mais, c’était sans compter les nombreux secrets que cachent ses voisins, qui du loup-garou, de l’ange ou du vampire…

Charlaine Harris, vous vous en rappelez peut-être, était l’auteure à la base de True Blood. Si, si, cette série si prometteuse qui s’est un peu beaucoup cassé la gueule par la suite, et nous a offert des orgies de fesses tout à fait agréables ? Midnight, Texas est une nouvelle adaptation, provenant d’une trilogie écrite entre 2015 et 2016. Alors pourquoi on a envie d’y croire ? Déjà, parce qu’à son époque, True Blood avait quand même remis les vampires au goût du jour, et on peut espérer qu’a minima, l’histoire de Midnight, Texas se révèle tout à fait originale. L’histoire de petites villes complément folles a un aspect aussi très Welcome to Night Vale, qui est un peu mon péché mignon. À savoir que si tout le monde est bizarre, les codes de la normalité se retournent, et là, on peut vraiment se marrer. Et puis, une affiche avec au moins trois personnages féminins ? Bien sûr, je signe tout de suite.

When We Rise (ABC)
Gus Van Sant

Gus Van Sant

On resterait presque dans True Blood, avec cette série qui voit à son casting Carrie Preston (Arlene Fowler). Mais point de vampires ou de monstres fantastiques, non. Là, on va parler un peu histoire et surtout, histoires des droits LGBT (lesbiens, gays, bis et trans). L’action se passera à San Francisco, peu de temps après les émeutes de Stonewall en 1969 et suivra des militants de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel.

Aux manettes, une équipe déjà présente derrière le film Harvey Milk, à savoir Gus Van Sant à la réalisation et Dustin Lance Black au scénario. Guy Pearce, qui a joué dans Priscilla, folle du désert, jouera ici le rôle de Cleve Jones, qui fut l’ami et le compagnon de combat de Harvey Milk et très engagé dans la lutte contre le sida. Emily Skeggs, qui a joué dans l’acclamé Fun Home sur Broadway, est aussi dans le casting. Alors biopic ou série historique ? En tout cas série engagée, ça promet un grand moment de télé. Et puis, sérieux, San Francisco me manque grave depuis la fin de Charmed.

Star Trek (CBS All Access)

Alors, je dois d’abord avouer quelque chose. Pour moi, Star trek, c’était avant tout Next Generation, où j’étais très clairement amoureuse de Data. Shame on me, shame on me, je n’ai jamais vu tous les épisodes de la série historique. J’avais lu par contre les livres de la série Star Trek Generation: Starfleet Academy, avec un gros coup de cœur pour La Prise de l’étendard. Donc un reboot de la série, je ne suis absolument pas contre. Et quant à ses manettes, nous avons Bryan Fuller, me voilà qui saute partout.

Et alors qu’attendre ? Des vêtements moulants ? Un côté Far West, découverte de la dernière frontière ? Mais avec toujours une réflexion sur ce que nous sommes, nous l’humanité, et nos liens avec tout ce qui est étranger, différent ? Mads Mikkelsen ? (pourquoi pas, Fuller a l’habitude de faire revenir ses acteurs d’une série à l’autre). Avec lui, Alex Kurtzman, qui a scénarisé les deux Star Trek de J. J. Abrams. Seul soucis ? La série ne sera visible que sur CBS All Star, une chaîne donc à péage, mais qui, paradoxalement, promet peut-être plus de liberté à ses showrunners.

 

 

Partager