Welcome to Tomorrowland (critique d’à la poursuite de demain)

Welcome to Tomorrowland (critique d’à la poursuite de demain)

Note de l'auteur

Disneys-Tomorrowland-Movie-Poster-2Tomorrowland fait partie de ces films « attentes » de 2015 qui provoquent des frissons dans notre nuque lorsque l’on en voit les bandes-annonces au cinéma. Sauf que pour une fois, l’enjeu est différent, le film n’est pas un énième remake ou reboot, ce n’est pas une suite, c’est un scénario original, dans un univers (presque) original lui aussi.

Mais qu’en est-il réellement de ce pari des studios Disney ? Effet pétard mouillé ? Réelle prise de risques ? Après une bande annonce plus que prometteuse, le spectateur que nous sommes n’est pas au bout de ses surprises et il se pourrait bien qu’À la poursuite de demain soit une petite merveille cinématographique.

Synopsis : Casey est une jeune fille optimiste, ingénieuse et intelligente. Elle se bat contre un système qui semble allait à sa perte et recherche des solutions aux problèmes plutôt que de n’être que dans la constatation. Un jour, elle trouve un pins capable de la projeter dans un univers qui n’est pas le sien : Tomorrowland.

Tomorrowland ravira les rêveurs fans de parcs d’attractions et d’inventions. Tel un Space Moutain cinématographique, le film nous entraine à travers des virages intrigants, des loopings visuels et des accélérations de tension narrative. Son esthétique empruntée au vrai « Tomorrowland » (zone du parc Disneyland), à Epcot (un autre parc Disney) et aux expositions universelles fascine et émerveille.

Hélas, le tableau n’est pas tout rose. Malgré un enthousiasme certain vis à vis de ce film très inspirant, on remarque des maladresses scénaristiques qui provoquent un certain déséquilibre dans le film. La dernière partie / fin retombe un peu comme un soufflet et nous laisse pantois quand à l’intégralité de ce qu’on vient de voir. Le film est victime de la qualité de sa première scène : on en attend trop et on finit par être un petit peu déçu. Tomorrowland c’est un peu cet enfant pour qui on a beaucoup d’affection mais que l’on voit grandir et gâcher son potentiel.

Disneys-Tomorrowland-Trailer-2À la poursuite de demain ne manque pourtant pas de thématiques intéressantes et de personnages riches : Frank Walker (Georgie Clooney) et Casey Newton (Brittany Robertson) sont intelligents et attachants. Hélas le personnage du « méchant », David Nix, ne fait pas vraiment le job, on a du mal à comprendre ses motivations, ses agissements et c’est bien dommage de gâcher le talent d’Hugh « Dr House » Laurie de cette façon.

Vis à vis des dialogues, la présence d’humour est plus qu’appréciable. Le rapport conflictuel Casey-Franck donne lieu à des scènes assez remarquables. On remarque également un second degré constant (scène du magasin et des vendeurs « étranges », les agents-robots aux airs de Terminator joyeux !).watch-george-clooney-in-new-tomorrowland-movie-trailer-video

Reste à s’attarder sur la mise en scène maitrisée de Brad Bird, le réalisateur de demain, qui a su conquérir son public. Concrètement c’est le gendre idéal : Ratatouille, Les Indestructibles, MI4, qui n’aimerait pas cet homme ? Il signe ici des scènes plus qu’impressionnantes qui marqueront les imaginaires (scène de la Tour Eiffel).
La musique du film entraine et enchante grâce au talent de Michael Giacchino (qui a dû trouver une formule pour se cloner vu la multiplicité de ses récents projets).

Au final, l’impression générale reste tout de même très positive, les studios Disney se lancent dans ce qu’ils savent faire de mieux : travailler sur les thématiques du rêve et de l’optimisme constant. Du coup, si vous n’aimez pas les Bisounours et les gens qui pensent qu’ils peuvent changer le monde, passez votre chemin. Si vous êtes comme moi, à croire que la magie existe et que les rêves se réalisent, foncez. À la poursuite de demain est un superbe film d’aventure, novateur, qui espérons, fera rêver cette nouvelle génération d’enfants sur-connectés en leur donnant envie de créer.

À la poursuite de demain, USA, (2H10), réalisé par Brad Bird, avec George Clooney, Brittany Robertson, Hugh Laurie…


Tomorrowland, Bande Annonce VOST HD par DailyMars

Partager