Dragon Ball Super: les dernières news

Dragon Ball Super: les dernières news

La planète manga et japanim’ est en émois depuis l’annonce surprise d’une toute nouvelle série tirée de la licence Dragon Ball. Intitulée Dragon Ball Super (oui, ce nom craint!), la série fera suite à la série-mère, mais que sait on vraiment?!

kzozser

Tout d’abord, elle débutera en juillet prochain au Japon. Elle sera écrite par son auteur d’origine, le grand, l’unique, Akira Toriyama et réalisée par Kimitoshi Chioka, le storyboarder du film Battle of Gods. Ensuite, on sait également que l’anime sera décliné en manga avec une publication prévue pour le 20 juin, pour deux fois plus de plaisir… Qui sait?! Niveau contenu, c’est là que ça se gâte, on ne sait pas grand chose puisque la Tôei, bien conscient de l’attente des fans, balance les infos au compte-goutte. Malgré tout, une chose semble sûre, Dragon Ball Plus sera la suite de Dragon Ball Z, du coup exit Dragon Ball GT, le vilain petit canard auquel Toriyama n’a pas participé. Mais cette suite ne reprendra pas juste après la défaite de Buu. Elle prendra en compte, non seulement Battle of Gods (critique ici) mais également le petit dernier, Fukkatsu no F..

Qu’est-ce que cela veut dire? Et bien cela veut dire que Dragon Ball Super bénéficiera des nouvelles transformations de Goku et Vegeta avec les fameux modes SGG (Super Saiyan God) et SSGSS (Super Saiyan God Super Saiyan). Vous êtes perplexes? Moi aussi! Quoiqu’il en soit, Goku sera en capacité de détruire une galaxie entière rien qu’en éternuant, du coup, il va donc falloir que le prochain bad-guy envoie sacrément du lourd. Pour le moment, rien n’a fuité. Certains évoquent peut-être un retour de Broly mais rien n’est moins sur.

Je vais y aller de ma petite hypothèse, si vous me le permettez?! Beerus, le super-chat-égyptien-violet de Battle of Gods, est l’un des 12 dieux de la destruction donc il me parait évident que l’auteur va taper dedans ces potentiels super méchants. De plus, l’existence de douze univers réunis dans un multiverse, qui nous a été révélé à la fin du film, semble être une mine d’or pour exploiter le filon. Et quitte à extrapoler, vue que DBGT ne fait plus partie de la chronologie « officielle », peut-être sera t-il admis comme l’une des douze réalités alternatives. A mon avis, on risque d’assister à une forte expansion de la mythologie Dragon Ball.

Enfin, dernière rumeur: la Tôei croit en sa poule aux œufs d’or puisque le studio aurait commandé un nombre conséquent d’épisodes. Bref, je vous tiens au jus et pour les plus impatients, il y a toujours le site officiel ou le compte Twitter.

Partager