Edito : Avengers, Convergences !

Edito : Avengers, Convergences !

banner_article_01

 

Convergence !

En géologie, le terme désigne le rapprochement de deux plaques tectoniques. En informatique c’est un phénomène qui tend à fusionner l’information, le support et le transport. Pour un météorologue, c’est une région de l’atmosphère où les flux d’airs se rejoignent pour créer une accumulation de masse et éventuellement la formation de nuages et de précipitations. Le biologiste, lui, utilise ce terme lorsque plusieurs espèces ont acquis des adaptations semblables, en réponse à un même milieu, et ce de manière indépendante¹.

Convergence c’est aussi le nom de la saga de DC Comics qui paraît en ce moment aux Etats-Unis. L’histoire ? L’ancien et puissant ennemi de Superman, Brainiac, piège et observe dans des Monde-bouteilles des super-héros venus de lignes temporelles qui n’existent plus et ce, jusqu’à l’arrivée d’une créature, Telos, qui va foutre le bordel là dedans. Conçue pour être une « pause » durant le déménagement de l’éditeur à Los Angeles et composée de multiples mini-séries, Convergence convoque toutes les versions et variations des héros de DC permettant aux lecteurs de retrouver de veilles figures oubliées et aimées, telles que Wally West ou les membres de la JLI. Lui emboîtant le pas, Marvel va proposer Secret Wars, une saga faisant affronter tous les personnages de son univers ainsi que leurs versions alternatives. Ici il s’agit pour son scénariste, Jonathan Hickman, de conclure dans une grande saga épique son run sur Avengers. Pour la Maison des Idées c’est aussi l’occasion de redistribuer les cartes de son univers, de clôturer certaines séries et de lancer de nouveaux projets à l’aune de la sortie d’Avengers : Age of Ultron.

 

 

ConvergencePromo_1200_545ac8e14697f7.11375445

 

 

 

Le blockbuster de Joss Whedon est lui aussi un point vers lequel convergent œuvres et médias. Dernier avatar d’une nouvelle manière de concevoir un film, Avengers : Age of Ultron voit une nouvelle fois converger Iron Man, Thor et Captain America au sein d’une même histoire après que ceux-ci eurent leurs lots d’aventures en solo. Ici l’objet film n’est plus une fin en soi mais une nouvelle étape dans une vaste aventure sans véritable fin, à l’instar de la continuité au sein des comic-books. Et de même que Tony Stark, le fils d’Odin et Steve Rogers y vivent au sein d’un univers partagé (avec les X-men, les Quatre Fantastiques, les membres du S.H.I.E.L.D, les Gardiens de la Galaxie, Daredevil ou l’homme fourmi), les films et séries se déroulent dans un même univers et n’hésitent pas à partager des personnages et des événements. Au choix du spectateur de piocher à sa guise dans ces histoires et de suivre ce qu’il désire.

La convergence d’Avengers : Age of Ultron est la manifestation que les gros studios ne conçoivent décidément plus un long-métrage comme une fin en soi, mais comme un support de plus dans une stratégie de cross-médias qui essaye de capter le client/lecteur/gamer/spectateur par tous les moyens possibles. Ce désir depuis longtemps envisagé et testé dans les années 80, 90 et 2000, prend une nouvelle forme aujourd’hui. Il n’est d’ailleurs pas étonnant de voir que c’est par les super-héros que la mue arrive. Personnages ayant démontré leurs capacités d’évolution à travers les âges et les changements sociaux et historiques, ils sont les candidats parfaits pour ce genre de changements que d’autres tentent aujourd’hui de reproduire. Si économiquement le succès est là, on sera beaucoup plus mitigé quant à la réussite artistique des différents films qui ont ou vont émerger. Mais au final, tout système de production dépend des gens qui sont aux commandes, qu’ils soient scénaristes, réalisateurs ou producteurs. Envoyez, envoyez, on fera le tri.

 

ageofultron
Convergence encore et enfin. C’est nous. Les martiens. Le Daily Mars. Quelle que puisse être la qualité du film que certains d’entre nous ont vu (enfoirés!) il est, sans conteste, l’occasion de réunir nos talents. A partir d’aujourd’hui et pour toute la semaine, on vous propose donc une semaine Avengers. Les différentes équipes du Daily Mars vont faire converger leurs forces et vous proposer une série d’articles en rapport avec le film et les super-héros. Notre cher Docteur No vous a donné son avis sur le film. Quant à la team série, elle est déjà sur le pont depuis la diffusion de Daredevil et des autres séries TV mettant en scène des super-slips.  Nos gamers ont plein de jeux vidéos avec des super-slips en stocks, tandis que Déborah s’est gavée de lecture comme d’habitude. On vous a concocté une petite sélection musicale et vous vous doutez bien qu’il y a quelques comics qui vous attendent. Tout cela sans compter quelques rediffusions d’anciens articles, des fiches sur les personnages du film et plein d’autres choses.

On ne va pas vous mentir : on est quand même un tout petit peu fier de l’aventure Daily Mars depuis ses débuts. Mine de rien, cette petite planète rouge perdue dans la galaxie du Net est la convergence d’experts en différents domaines dont l’envie est de vous proposer des articles de qualité reflétant la passion et l’opinion de leurs auteurs. C’est cela, plus que tout, qui fait la force du Daily Mars et que nous espérons cultiver et développer encore longtemps pour votre plaisir et le nôtre.

 

 

DM_banner

¹ Merci Wiki

Partager