Evolve : la chasse est ouverte

Evolve : la chasse est ouverte

Note de l'auteur

evolve-42447-wp

Nos colonies, aux confins de la galaxie, sont menacées par une forme de vie extra-terrestre inconnue. Un vaisseau est envoyé pour porter secours aux survivants, et protéger les intérêts économiques des stations, avec à son bord, des Mari…Bah non!!!  Des chasseurs!!!

Ce matin, un Goliath a tué un Chasseur…

C’est sur ces quelques lignes de scénario que Turtle Rock Studios a développé un jeu de coop, à mi chemin entre le MOBA et le FPS.  Profitant de leurs expériences dans le développement de maps pour des titres prestigieux comme Counter Strike : condition zéro, Left 4 Dead 2, ils signent là une évolution intéressante du concept de FPS coop à la Team Fortress, mixé à des structures défensives, des minions à Buff, et surtout du 4 vs 1 en solo ou multi-joueurs.


Evolve 2015-02-11 10-09-43-99Résolument orienté multi-joueurs, on ressent surtout la volonté d’inscrire la chasse au gros dans les disciplines e-sport, notamment par la présence d’un ranking, du Teamplay, de 12 chasseurs (3 par classe de chasseur) différents et de 3 créatures différentes. De plus, l’évolution de vos personnages sera directement influencée par votre style de jeu et de votre arme favorite. Un indice de performance est attribué sur chacune de vos 3 armes/attaques, et chaque arme/attaque peut monter de niveau en fonction de son utilisation, créant ainsi un héros ou un monstre très singulier, loin des archétypes des héros joués par tout le monde sur d’autres jeux.

Dans la jungle, terrible jungle, le Kraken est mort ce soir…

5 missions différentes sont présentées, avec des objectifs précis pour chaque team. 11 cartes représentant différents lieux de la planète. Vous aurez le choix et passerez un bon moment à les découvrir ou vous perdre dedans. Graphiquement c’est superbe, vaste et varié, avec  une végétation extrêmement détaillée, une réelle immersion dans un territoire inconnu avec des effets climatiques en plus.  Plusieurs niveaux au sein d’une même carte, accessibles en escaladant ou en sautant avec le Jetpack, vous permettent soit de prendre du recul ou de positionner votre stratégie et vos pièges. De plus, la faune réagira à la présence du monstre (vol d’oiseau, cadavre de bêtes) vous indiquant une direction pour trouver votre proie. Un environnement dynamique donc, qui vous plongera dans une réelle partie de chasse où tous les indices sont présents pour vous aider à trouver et éradiquer le Monstre.

Ajoutez à cela la possibilités de paramétrer les cartes en ajoutant, une végétation hostile (plante carnivore), des failles de téléportation, des monstres supplémentaires, etc… Bref un niveau de paramétrage énorme pour augmenter la difficulté selon son niveau.

Il y a le bon chasseur, et le mauvais chasseur…

4 classes de chasseurs sont disponibles  : Assaut, Trappeur, Healer et Soutien. Un groupe complet, complémentaire, et nécessaire pour assurer votre survie tout au long de la partie. Chaque classe dispose de trois personnages : un disponible au départ et deux autres qui seront débloqués au cours de votre progression sur la classe. Les personnages débloqués ne sont pas plus forts mais apportent des options stratégiques de jeu. Vous aurez le droit de mourir deux fois, à la troisième on se passera de votre soutien jusqu’à la fin de la partie.

Le character design des chasseurs est très orienté Bad-Ass et très proche de l’univers de Borderland, même si graphiquement le style est différent. Les dialogues , bien que brefs et introduisant le début de la partie, développent bien la personnalité de chaque chasseurs.

Assaut : Véritable damage dealer, situé en première ligne, votre rôle sera de mettre à terre la bête en infligeant un maximum de dégâts avec votre arsenal de guerre.  Seul vous ne tiendrez pas longtemps, même avec votre bouclier personnel. Vos principaux alliés sont le Soutien et le Healer.

Le Soutien  :  classe difficile à jouer mais très importante car elle aura pour but de cibler ses alliés pour soit les protéger, sinon amplifier les dégâts ou développer une défense de zone au sol.

Le Healer : que dire sinon que sans vous, c’est game over !!! Spécialisé dans la réanimation d’urgence, et le snipe, vous serez en général le proie favorite des monstres qui en vous éliminant rapidement, s’assureront un avantage certain.

Le Trappeur: Classe intéressante car elle permet de traquer la proie et d’orienter votre groupe. Grâce à ses pièges elles immobilisera ou ralentira le monstre, voir le bloquera dans un recoin de la carte pour concentrer le feu sur lui.  Il dispose d’un chien de chasse nommé Daisy, qui traquera votre proie et vous permettra de vous repérer et de contourner la cible pour la piéger.

A travers ces 4 classes, c’est toute une stratégie de jeu qu’il vous faudra développer pour assurer à la fois votre efficacité et votre survie, d’où l’importance de jouer en équipe (avec micro si possible) et de bien connaître les forces et faiblesses de chaque chasseur.  La différence de niveau en terme de dégât étant en faveur du monstre, l’affronter seul ou à deux est synonyme de défaite assurée.

 Porte, porte, ouvres toi , ou le chasseur me tuera….

Le rôle du Monstre  peut sembler au premier abord difficile mais le jeu est relativement bien équilibré. En effet, là aussi l’option bourrinage d’entrée n’est pas viable. Il vous faudra nécessairement vous nourrir de petites/grosses bestioles pour vous apporter du bouclier, évoluer (3 stades d’évolution), développer de nouvelles compétences au cours de la partie, et obtenir un Buff de dégâts (+ 35%).  Il y a donc une part importante de gestion de votre monstre pour vous assurer la victoire, voire de temporisation dans vos objectifs pour vous requinquer. Attaquer, se cacher, temporiser, surprendre les chasseurs ou en isoler un sur les 4 seront vos meilleures options stratégiques pour vous assurer une victoire. On est réellement dans une dynamique de traque, prendre son temps, affaiblir son adversaires ou une structure, le faire courir ou le perdre, renforce l’immersion et apporte une excitation rarement ressentie dans un jeu. La vue du monstre n’est pas en first person, ce qui permet d’avoir une vision générale de son environnement et de ces adversaires. Par contre du fait de la différence de taille entre le monstre et les chasseurs, il est parfois difficile de bien cibler un adversaire.

3 monstres différents avec des capacités différentes sont disponibles, un dès le départ et les deux autres déblocables au cours de votre progression. Carbonisation de vos cibles, lancement de rochers, onde choc, invisibilité, foudre, un arsenal complet d’attaques pour assurer votre survie et vous assurer le contrôle de votre environnement. les attaques et design des monstres sont très soignés, leur taille est impressionnante et une aura de puissance s’en dégage, renforçant l’idée que le combat ne sera pas facile.

 

Licence to kill

Evolve 2015-02-11 10-02-29-10Tous les coups sont permis et le gameplay est extrêmement varié et dynamique. Vos premières traques vous feront ressentir une certaine appréhension lors de vos confrontations avec votre adversaire, et l’immensité des maps vous désorientera certainement. Mais après quelques parties, vous serez plus alertes et vous distinguerez les indices (traces d’empreintes, vol d’oiseau…) ou comprendrez mieux les mécaniques de votre classe (chasseur ou monstre). Le didacticiel est d’ailleurs conseillé pour bien comprendre les différentes phases du jeu et la prise en main, notamment des monstres. Le mode solo n’est pas en reste et l’IA est relativement bien poussée et apporte une expérience de jeu proche du multi. En multi /ranking votre progression se fera au travers un score de survivant des colonies, gagnant o u perdant des colons en fonction de vos victoires ou défaites sur différentes zones.

L’environnement est hostile, et diverses créatures viendront vous mordre les mollets pour vous empêcher d’avancer. Inutile donc de préciser qu’une bonne créature est une créature morte, ou rampante au sol si vous ne l’avez que blessée. Certaines vous procureront des avantages de jeu, c’est donc un élément à ne pas mettre de coté.

La grande liberté de déplacement est réellement agréable et vous jouerez à saute-mouton sur les différents reliefs possibles à escalader, dans la limite de la jauge de votre Jetpack. Cela vous permettra aussi de resserrer les mailles du filet pour piéger votre adversaire ou le prendre à revers.

Entre objectifs secondaires et principaux, vous aurez de quoi faire tout en gardant un œil sur votre équipe ou votre barre de vie. Une véritable partie de cache cache, des courses effrénées pour rattraper votre ou vos proies, de la temporisation pour placer des pièges, se soigner ou évoluer ; on prend un réel plaisir à jouer au chasseur chassé ou à déjouer les pièges. C’est tout l’intérêt du titre, apporter un peu de nouveauté et de fraîcheur dans un marché du FPS coop trusté par les Call of Duty, Battlefield ou CS : global offensive et en attendant Overwatch de Blizzard.

Pour vous rendre compte du game play ou pour vous faire une idée du jeu avant l’achat , je vous conseille d’aller voir sur Twitch les différents lives disponibles.

Crocodile Dundee Shop

Quel titre parait aujourd’hui sans avoir sa boutique intégrée permettant d’acheter des packs de skins pour vos armes ou vos personnages. Un season pass est déjà disponible pour rajouter 4 nouveaux chasseurs et 3 skin « Magma » pour vos monstres.  Viendront certainement s’ajouter au fil du temps de nouvelles maps, de quoi prolonger l’expérience de jeu et compléter un arsenal déjà très riche.

S’adapter, surpasser, survivre

Tels sont les trois règles du bon chasseur, et Evolve les joue à merveille. Entre les évolutions de vos chasseurs et celles de de vos monstres, vous aurez accès un large choix correspondant toujours à votre style de jeu. Une durée de vie qui ne dépendra que de votre motivation, et de celles de vos partenaires mais la possibilité de jouer chasseur/monstre permet de varier l’expérience de jeu ou de vous spécialiser dans un type de gameplay. Un jeu résolument fun, gonflé à la testostérone  avec une bonne dose de stratégie qui met à l’honneur les consoles next gen et les PC de gaming.

 

Evolve – Turtles Rock Studios 

16+

Evolve, la nouvelle génération de jeux de tir multijoueur, où quatre chasseurs affrontent un monstre (contrôlé par un joueur) dans des matches intenses à 4 contre 1. Incarnez le monstre et utilisez des compétences et des capacités bestiales pour tuer vos ennemis humains. Ou alors, choisissez parmi l’une des quatre classes de chasseurs (Trappeur, Soutien, Assaut et Soigneur) et lancez-vous à la poursuite du monstre sur la planète Shear, là où la faune et la flore sont un ennemi pour le monstre comme pour l’homme. Gagnez des niveaux supplémentaires afin de débloquer de nouveaux chasseurs ou monstres, des améliorations, des capacités, et des apparences. Prenez le contrôle des classements et devenez le prédateur ultime !

 

 

Partager