Hideo Kojima quitte Konami

Hideo Kojima quitte Konami

kojimaStupeur dans le monde vidéoludique! Après 30 ans de bons et loyaux services, le père de Metal Gear Solid a décidé, selon Gamespot, de quitter Konami. En effet, Hideo Kojima travaillerait maintenant en tant qu’indépendant pour Konami jusqu’en décembre 2015 afin de terminer Metal Gear Solid 5, puis quitterait définitivement le studio. Un petit choc chez le studio japonais, qui verrait même le studio Kojima Productions se faire dissoudre purement et simplement. Aucune info sur ce qu’il s’est réellement passé, mais tout a commencé mercredi dernier lorsqu’un journaliste japonais a déclaré avoir eu vent d’une vague de licenciements chez Kojima Productions, puis des membres de Reddit s’aperçoivent de plusieurs changements chez Konami. D’abord, les différents comptes Twitter ferment et conseillent aux internautes de suivre un compte Metal Gear Solid plus officiel. Les mentions de Kojima sur les jaquettes disparaissent complètement des jeux MGS (le fameux « A Hideo Kojima Game » est effacé) et le développeur n’apparaît plus dans la liste des exécutifs de Konami. Un choix radical, qui montre qu’un clash important s’est produit entre Kojima et Konami.

Kojima a tenu a rassurer ses fans via un message Twitter:

« Je veux rassurer mes fans en leur disant que je suis impliqué à 100% dans le développement de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain et continuerai à travailler dessus. Je suis déterminé à faire le meilleur jeu que j’ai jamais réalisé. Ne le ratez surtout pas ! »

Quand à Konami, il assure que les jeux MGS continueront à être développés au sein du studio, mais sans Kojima. Aucun des deux partis n’a voulu fournir d’explications, et il faudra sûrement attendre un petit moment avant que les langues se délient. En attendant, on attendra fébrilement la sortie de ce cinquième épisode de Metal Gear Solid, toujours prévu pour le 1er septembre chez nous. Kojima, quand à lui, ne se prononce pas sur son avenir. Dans une déclaration récente, il a avoué avoir envie de faire une pause du monde vidéoludique pour, pourquoi pas, se lancer dans la réalisation de films. Aucun doute que d’autres gros studios l’ont contacté pour le convaincre de venir bosser chez eux. Par contre, l’avenir de plusieurs projets semble incertain. Si un futur Zone of the Enders était dans l’esprit du développeur sans jamais confirmer un troisième opus, c’est surtout pour Silent Hills qu’on se fait du souci, Konami pouvant très bien l’annuler. Au moins, on aura toujours des photos de nourriture de la part de Kojima.

Partager