MOVIE MINI REVIEW : critique de Naruto The Last – Le film

MOVIE MINI REVIEW : critique de Naruto The Last – Le film

Note de l'auteur

NARUTO

 

 

 

Quand y’en a plus y’en a encore! Naruto, l’apprenti ninja le plus connu de la galaxie, a pris sa retraite graphique après 15 ans d’activité! Mais le shônen culte (manga ultra-feuilletonnesque de sa race pour jeunes mecs à base de bastons interminables genre Dragon Ball ou One Piece, pour faire très très très court) continue sa vie à la télé et au cinéma! Voici donc Naruto The Last (c’est ça on y croit!), situé juste après la fin du manga.
Naruto, le blondinet qui possède un démon renard géant bidule dans le cœur, a bien grandi depuis ses délires de gamin ninja exubérant et vaguement obsédé des nichons. C’est un teenager maintenant. Et la belle Hinata aux yeux tout zarbis est toujours amoureuse de lui. Mais pas de batifolages! Une énième menace prophético-apocalyptico-machin menace le village de Konoha et, accessoirement l’humanité toute entière. Toneri, un être millénaire réfugié sur la lune menace de la précipiter sur notre planète. Mais il a besoin du byakuyan, le pouvoir des yeux fluorescents de la famille d’Hinata. Naruto et quelques faire-valoir s’en vont mettre sa race à ce vilain méchant mélancolique (ils le sont toujours dans ces histoires).
Naruto et Hinata vont-ils conclure et partir à la découverte de leurs zones érogènes? (À votre avis?) Le méchant va-t-il détruire la Terre? (À votre avis?) Naruto est-il le plus fort? (À votre avis?) Est-ce qu’on se retrouve devant un nouveau super épisode (c’est le dixième film) mécanique et interchangeable? (À votre avis?)
Naruto The Last – Le film est le symbole caricatural de la malédiction des versions ciné du manga. OK le fan service est de sortie, le film bouclant une tripotée d’intrigues laissées plus ou moins en suspens, mais la glorification systématique de Naruto épuise et dénature complètement l’œuvre de Masashi Kishimoto. Les innombrables personnages secondaires, tellement plus intéressants que Naruto et qui rendent ce manga passionnant, disparaissent totalement. Ils ne sont plus que des faire valoir à peine esquissés. Et que dire de la pauvre Hinata, redoutable guerrière, rabaissée ici au rang d’insupportable gourdasse enamourée aussi ridicule que l’inoubliable Jupiter des Wacho.
Heureusement, le magnifique design évite la catastrophe. Mais l’ennui règne en maître dans cette franchise qui tend à se métamorphoser, à l’instar de Dragon Ball, en pitoyable et cynique machine à fric. C’est qu’on a pas fini d’en bouffer du Naruto. Y’a les aventures du fiston qui vont bientôt débarquer!

En salles depuis le 13 mai
2014. Japon. Réalisé par Tsuneo Kobayashi. Avec les voix de Junko Takeuchi, Nana Mizuki, Jun Fukuyama…

 


NARUTO the Last : Le film – Bande-annonce… par NoPopCorn

 

Partager