• Home »
  • GAMES »
  • MUSIC MINI REVIEW : LIFE IS STRANGE (JONATHAN MORALI / VARIOUS ARTISTS)
MUSIC MINI REVIEW : LIFE IS STRANGE (JONATHAN MORALI / VARIOUS ARTISTS)

MUSIC MINI REVIEW : LIFE IS STRANGE (JONATHAN MORALI / VARIOUS ARTISTS)

Note de l'auteur

life1Pour cette première review dans les colonnes du Daily Mars j’ai décidé de me pencher sur la bande originale de la première partie d’un jeu vidéo épisodique sorti par les frenchies (qui parlent super bien anglais… pour des habitants de cet Hexagone trop souvent renfermé sur lui-même) de Dontnod. <Note pour moi-même : essayer de faire des phrases moins longues>

Là, va falloir sortir ma plus belle chemise à carreaux, un vieux jean troué, ma guitare acoustique fétiche et, soyons fou, un petit bédo savamment roulé car nous sommes ici dans du pur Sundance Movie Style.

Qui n’a jamais rêvé de vivre les premiers émois d’une jeune femme de l’Oregon américain ? Heuuuuu… Les questionnements existentiels et subtils de sa génération (« Les adultes, c’est nul ! ») ? Et bieeennn… L’expérimentation du voyage dans le temps ? Pas toi ô lecteur ?…Même dans une ambiance très Twin Peaks ?

C’est bien beau tout ça, mais il serait peut-être temps de parler musique à ce stade là !

Allez, rock’n roll dude…en fait…beaucoup plus folk que rock à vrai dire dude.

Dans cette playlist en écoute gratuite sur Spotify (album non disponible à la vente) la direction musicale lorgne du côté indé-cool-hipster de la Force.

De jolies ballades bien mélancoliques et sucrées comme ce Santa Monica Dream du duo australien de frangin/frangine Angus & Julia Stone. Dans leur plus simple appareil, guitare sèche et douces voix, les deux se mêlent dans des harmonies que beaucoup de hippies auraient applaudi dans les 70’s. C’est tout mimi.

Dans la même veine il y a aussi le bien joli To All of You des Syd Matters. Ce groupe est d’ailleurs emmené par Jonathan Morali qui n’est autre que le compositeur de la musique originale in-game de ce Life is Strange. Ayant joué à la démo sur PS4, force est de constater que cet homme-là ne s’est pas séparé de sa gratte acoustique qu’il a agrémentée de petites touches de Fender Rhodes et nappes diverses. Le résultat colle très bien avec l’atmosphère du jeu et de belles mélodies surgissent lascivement. Vous avez droit à un bon point monsieur Morali !

Et je voudrais d’ailleurs en profiter pour donner un autre bon point à Dontnod qui, pour sa deuxième production, a fait une nouvelle fois appel à un compositeur fraaaannnnçais comme ce fût le cas sur leur Remember Me avec Olivier Derivière et ses partitions glitchées.

Chapeau bas car c’est bien trop rare dans ce milieu !

Pour revenir à la playlist et vers des titres plus rythmés (faut pas s’attendre à du Pantera quand-même…), notons la présence de l’entrainant Something Good des maintenant célébrissimes Alt-J et du très bon Got Well Soon, composition bizarro-voporo-dance du groupe/collectif electro-rock Breton.

Il y a aussi Crosses de José González… oui, le gars qui chante Far Away, chanson maintenant devenue culte pour tous ceux qui ont joué à Red Dead Redemption et franchis la frontière mexicaine… On se comprend non ?!?

Tu l’auras donc compris, toi qui lis ces lignes, la musique de Life is Strange est à écouter pour se poser, se détendre tranquille pépère, dragouiller ni vu ni connu ou même conclure…

Choisis ton camp mon ami(e).

Partager