• Home »
  • CINÉMA »
  • MUSIC MINI REVIEW – OST Avengers: Age of Ultron de Danny Elfman et Brian Tyler (Hollywood Records)
MUSIC MINI REVIEW – OST Avengers: Age of Ultron de Danny Elfman et Brian Tyler (Hollywood Records)

MUSIC MINI REVIEW – OST Avengers: Age of Ultron de Danny Elfman et Brian Tyler (Hollywood Records)

Note de l'auteur

age-of-ultronTout le monde a son petit avis sur le film maintenant qu’il est enfin en salle, mais qu’en est-il de la bande originale d’Avengers : l’Ère d’Ultron ?

Déjà, ce n’est plus Alan Silvestri qui s’en est chargé (dommage car son travail sur le premier était très réussi) mais Brian Tyler (oh my God, pas encore lui…nooooon, pitié !) et Danny Elfman (qui porte tous nos espoirs sur ses épaules).

Une constatation : y’en a marre. Oui, marre d’entendre le traitement tout à fait insipide de nombre de compositeurs quand il s’agit de mettre en musique des blockbusters et/ou des longs métrages de super-héros (et pourtant, j’adore Elfman).

Mon dernier coup de colère à ce sujet n’est autre que l’adaptation (en grande partie très réussie) de Daredevil par Netflix. Quand on entend le travail musical bien paresseux de John Paesano, on se dit que soit les producteurs sont sourds, soit l’ « artiste » n’a juste aucune fierté. De l’habillage sonore où des thèmes forts et du bon goût sont espérés… Vraiment pas terrible ce qu’il nous a fait cet homme-là…

Désolé, fallait que ça sorte !

Mais revenons à ce qui nous intéresse ici.

Moi qui pensais naïvement que ce bon vieux Elfman allait sauver le score de ce deuxième Avengers quand tout espoir était déjà enterré à l’annonce de Tyler à l’ouvrage… Mes pauvres oreilles en saignent encore. C’est bateau au possible et le seul vrai thème que l’on entend est celui qu’a fait Silvestri pour le premier. Bravo les mecs. Je ne vous félicite pas.

Pour faire éclater l’orchestre dans un vacarme assourdissant d’une inspiration proche du zéro absolu, là y’a du monde. Ça pète dans tous les sens. C’est de l’action me direz-vous. En effet, Mais quand on écoute un Indiana Jones par exemple, c’est aussi de l’action et cela n’empêche pas d’avoir un score inspiré.

Brian Tyler et Danny Elfman

Brian Tyler et Danny Elfman

Heureusement qu’il y a le nom du compositeur sur chaque piste car il est difficile de dire qui a fait quoi, et le vrai drame est bien là. On est dans l’uniformité la plus totale.

En grattant un peu et pour ne pas faire l’aigri (ce que je ne suis pas), on notera que Brian Tyler s’en sort plutôt pas mal avec le sobre et efficace The Mission où un motif qui tourne et se répète laisse à une mélodie (le mot est un peu fort) le temps de se développer. 

Danny Elfman s’autorise les couleurs sonores d’une guitare acoustique dans Farmhouse et The Farm. C’est loin d’être une révolution mais ça ne fait pas de mal. Vous pouvez me croire.

Mais il s’illustre surtout dans le sympathique Inevitability-One Good Eye qui est certes épique comme la grande majorité des titres de l’OST mais à le bon goût d’être bien fait, lui. Il est construit de belle manière avec un rythme et une atmosphère qui évoluent au gré de la narration musicale.

Triste constat donc pour cette bande originale de Avengers: Age of Ultron. Franchement les gars, faut prendre un peu de vacances, chercher de nouvelles inspirations et recadrer vos stagiaires car là, ça commence à craindre vraiment !

Allez, on croise les doigts pour les années à venir et leurs lots toujours plus nombreux de films super-héroïques. Va y en avoir besoin !

https://www.youtube.com/watch?v=OmZevxRm8y0&list=PLawE2j5DHlMbpwx3U5QKOIinn6NUdylo2&index=1

Partager