Music Mini Review : OST Furious 7 de Brian Tyler (Back Lot Music)

Music Mini Review : OST Furious 7 de Brian Tyler (Back Lot Music)

Note de l'auteur

Furious-7-OSTTous les producteurs de grosses franchises à explosions cataclysmiques et autres super-héros qui se bastonnent et sautent dans tous les sens le savent, pour la musique il n’y a qu’un nom : Hans Zimmer…non pas lui…on réfléchi deux secondes…allez…presque…ça y est ? Ouiiiii ! Brian Tyler, celui qui est plus jeune et qui tape encore plus fort que fort.

C’est bien lui qui a été choisi pour composer la bande originale du très intimiste et subtil Fast & Furious 7 (humour, of course).

Le monsieur est sur un paquet de grosses prods qui tâchent et on attend avec impatience/crainte le score de Avengers: Age of Ultron prévu pour dans pas longtemps, où il partage l’affiche avec l’excellent Danny Elfman.

Mais nous nous en occuperons très prochainement, vous pouvez me croire.

Perso, j’ai beaucoup apprécié le travail de Tyler pour le jeu vidéo Assassin’s Creed IV : Black Flag qui est pour moi un vrai miracle dans les productions du compositeur. D’excellents titres où la mélodie et l’inspiration sont au rendez-vous. À écouter.

Mais ici la mélodie, faut juste l’oublier car elle est absente ou, quand elle est là, et bien c’est franchement pas terrible. En témoigne un Homefront très moyen avec un thème juste insipide.

Brian Tyler

Brian Tyler

Le reste de cette soundtrack est à l’image des travaux de Brian Tyler. Ça pète dans tous les sens avec énormes percus, grosse batterie, gadgets électroniques divers et (pas) variés et du glitch mon ami(e)…t’en veux du glitch ? Et bien tu vas en avoir bordel…Tu peux me croire.

Battle of the Titans est un des porte étendard de ce fourre-tout sonore.

Dur dur.

Certain morceaux sortent heureusement du lot et nous laissent respirer quelques (trop courtes) minutes. C’est le cas de Letty and Dom et ses guitares acoustiques et No More Funerals, qui finit quand-même par un gros « Boum! ». Faut pas déconner non plus…

Et oui, le compositeur de Iron Man 3 ou Thor: The Dark World nous sort la même bouillie avec Furious 7 et moi j’ai les oreilles qui saignent maintenant. C’est malin ça.

Là où Marco BeltramiPatrick Doyle et Michael Giacchino sont capables de nous surprendre dans ce genre de production, et bien Brian Tyler nous prend la tête avec un boulot d’une originalité proche du zéro où ça tape dans tous les sens jusqu’à l’overdose et ce, dès les premiers titres. Il y en a 28…

Moi je cours maintenant dans l’église la plus proche histoire de brûler un cierge pour la musique du prochain Avengers car là…c’est une intervention divine qui est demandée.

Prions mes frères. Prions je vous le dis !

Partager