• Home »
  • CINÉMA »
  • [MAJ]Sony cède aux terroristes et annule la sortie de L’Interview qui tue !
[MAJ]Sony cède aux terroristes et annule la sortie de L’Interview qui tue !

[MAJ]Sony cède aux terroristes et annule la sortie de L’Interview qui tue !

trailer-the-interview-james-franco-seth-rogen-bande-annonce-la-critquerie

Tout n’est décidément pas rose ces dernières semaines pour Sony… Et ça ne va pas en s’arrangeant !

La société s’était fait pirater fin novembre des données sensibles (conversations internes, documents de productions, films…) par un groupuscule se prénommant « Guardians of Peace » qui, malgré les dires des autorités du pays, pourrait venir de Corée du Nord.
Cet acte avait été revendiqué en opposition à la sortie de L’INTERVIEW QUI TUE, le prochain film de Seth Rogen et James Franco qui voyait les compères aller jusqu’en Corée du Nord pour y assassiner  le dictateur Kim Jong-Un.  La Corée du Nord, bien qu’ayant nié toutes implications dans les attaques, s’était félicité d’un tel acte contre un film qui attaque son leader.

Suite à cela, le groupe de pirates avait menacé quiconque allant voir le film lors de sa sortie prévue le 25 décembre aux États-Unis de représailles mortelles, de l’ampleur du 11 septembre 2001. Devant une telle escalade, de nombreuses chaînes de cinéma américaines, parmi lesquelles AMC Entertainment, Cinemark, Carmike Cinemas et Cineplex Entertainment avaient annoncé ne plus vouloir diffuser le film, pour la sécurité de tous.

Dernier (?) rebondissement dans cette affaire, Sony Pictures Entertainment a finalement choisi d’annuler la sortie de L’Interview qui tue. Ci-dessous, le communiqué de Sony Pictures Entertainment :

À la lumière de la décision prise par la majorité de nos exposants de ne pas montrer le film L’Interview qui tue, nous avons décidé de ne pas sortir le film comme prévu le 25 décembre prochain. Nous respectons et comprenons la décision de nos partenaires et, bien sûr, leur intérêt primordial dans la sécurité de leurs employés et des spectateurs.

Sony Pictures a été la victime d’une agression criminelle sans précédent contre nos employés, nos clients et notre entreprise. Ceux qui nous ont attaqués et ont volé notre propriété intellectuelle, nos e-mails privés, et de nombreux documents sensibles et protégés, ont cherché à détruire notre esprit et notre morale apparemment pour empêcher la sortie d’un film qu’ils n’aimaient pas. Nous sommes profondément attristés par cette volonté opiniâtre d’empêcher la distribution d’un film, et par ce fait de nuire à notre société, nos employés et au public américain. Nous sommes tous comme nos cinéastes pour leur droit à la libre expression et nous sommes très déçus par le résultat de tout cela.

De tels événements sont une première dans l’histoire d’Hollywood, qui aura vu une de ses productions au cœur d’un conflit politico-terroriste. Sony a annoncé qu’ils allaient envisager à court terme une possible sortie du film en VOD. Stay tuned !

[MAJ] Nouveau rebondissement:  Sony a finalement déclaré qu’à l’heure actuelle aucune sortie de L’INTERVIEW QUI TUE n’était prévue, que ce soit en DVD ou en VOD.

Autre développement:  le studio New Regency vient d’annoncer l’annulation pure et simple d’un projet de thriller porté par Steve Carell (THE OFFICE, FOXCATCHER) et Gore Verbinski (LONE RANGER, LE CERCLE) dont l’action était censée se dérouler en Corée du Nord. Carell a commenté la nouvelle sur Twitter dans la soirée en déclarant successivement :

et

On ne peut qu’approuver.

 

Source : ComingSoon, EW, Variety

Partager