Top 5 des Jeux vidéo mémorables

Top 5 des Jeux vidéo mémorables

Nous ressentons tous la même excitation lorsque nous lançons pour la première fois le jeu que nous venons d’acheter, en général parce que c’est le jeu qu’il faut avoir, Ze TOP Game de l’année…jusqu’au prochain. Dans de rares cas, et on ne parlera pas uniquement de nostalgie, certains jeux demeurent comme des expériences inoubliables, très personnelles, qui marquent un époque donnée, un contexte particulier.

Je vous propose donc de découvrir ici , ces jeux que je considère comme mon « TOP 5 ultimate » des jeux qui m’ont fait aimer les jeux vidéo. C’est totalement subjectif, et je vous invite à venir proposer le vôtre dans les commentaires.

CS 1.61920x1080TOP 1 :Counter Strike 1.6 (Valve – 2000 – PC)

En 2000, je crois bien que je passais 10 heures par jour  sur De_Dust 1 -2 et autres maps , à fragger les terros ou les counters. Issu au départ d’un Mod créé par Minh Le et Jess Cliffe de Half-life  (jeu d’anthologie qui propulsera Valve au firmament), Counter Strike marquera une génération de joueurs et de futurs développeurs et demeurera pour moi la référence de FPS multi. Bien sûr, juste avant, il y avait Quake III Arena (ID SOFTWARE1999) axé sur des combats futuristes mais le réalisme de CS, des maps, des armes, et l’effervescence des modeurs à proposer des nouvelles maps tous les mois, ont fait que CS restera pour moi une expérience de jeu, de fun en multi,  inégalée à ce jour. C’est aussi ma première rencontre avec l’e-sport, la tension des matchs Clan vs Clan, des entraînements sur serveur privé payant, tout cet univers qui transcendait le jeu pour atteindre le niveau de réelles compétitions sportives.

 

sf2-s3

 TOP 2 : Street Fighter II Turbo (Capcom – 1991 – Super Nintendo )

C’est le jeu qui m’a fait rentrer de vacances  prématurément, en passant par Paris -Boulevard Voltaire pour acquérir cette version Turbo en Import US-. Plus de 10 heures de trajet pour passer le reste des vacances en compagnie de Ken, Ryu et Chun Li. Aujourd’hui encore, je ne rationalise pas cette envie et c’est justement ce qui fait que ce jeu était exceptionnel. Le jeu n’apportait pas de personnages supplémentaires en comparaison avec la version précédente (Street fighter II que j’avais déjà acheté), mais il était plus rapide et d’une jouabilité sans faille. Défouloir idéal en période de stress, ce jeu ne nécessitait pas une maîtrise totale de tous les Combos pour s’éclater entre potes. Mais une fois connu, le jeu se transformait en véritable combat bien tendu, à celui qui placerait son combo sans pouvoir être contré. C’est ce plaisir là qui demeure et que je retrouverais plus tard sur Tekken (Namco). C’est aussi un des rares jeux de baston à avoir su traverser les décennies sans avoir cédé à la 3D partout et la profondeur de champ.Un décor animé à scrolling horizontal, deux personnages sur la même ligne de combat, un ring fermé (par le bord de l’écran), aucune échappatoire autre que la Victoire. Fight!!!

En pleine guerre des consoles 8-bits,  contre Streets of rage (SEGA – 1991 – Master System), Capcom et Nintendo  créeront une génération de combattants à travers toute la planète qui achètera les itérations suivantes et certainement Street Fighter V prévu pour 2015.

 

super mario bros 2011-07-12-01-598x535

TOP 3 : Mario Bros (Nintendo – 1986 –  Nintendo Entertainment System).

Inutile de présenter le jeu le plus vendu au monde jusqu’en 2009, l’importance de Mario Bros réside dans le fait que toutes les mécaniques de jeu des futurs Mario (zone secrète – warp zone – déguisement) et autres jeux de plate forme, sont déjà présentes. Le succès  de Mario Bros et la popularité acquise à jamais de Mario obligera SEGA à créer Sonic the Hedgehog en 1991. 

Et pourtant, en posant la main sur la manette, il était difficile de croire que l’on contribuait à la naissance d’un mythe. Un jeu simple, à la difficulté modérée, mais au détour d’une case, on saute sur le haut du tableau et on découvre une Warp Zone. Et là c’est la claque…vous découvrez que les développeurs ont créé des zones cachées, et le jeu prend une autre dimension. Vous passerez des heures à briser tous les blocs, à essayer de monter dans des endroits inaccessibles pour tenter de découvrir d’autres lieux. Mario Bros est pour moi le premier jeu bac à sable,  où tout est permis. Finir le jeu en mode normal, ou en utilisant les Warp Zones, en rushant chaque niveau,  en traversant les levels en enchaînant les sauts, bref une multitude de façon de jouer. Le Défi n’étant plus de finir le jeu, mais de définir des challenges pour le finir. Oh mon dieu…et si Mario Bros avait aussi inventé les trophées et autres « achievement » qui peuplent désormais tous nos jeux actuellement.

 

bg2-1

TOP 4 : Baldur’s Gate II : Shadow of Amm (BioWare -2000- PC)

Baldur’s gate II est le jeu qu’attendait tout fan de Jeu de rôle sur PC depuis les Ultima (Origin system), Eye of Beholders (Westwood studio), Dungeon Master (FTL Games). Le premier opus envoyait déjà du lourd, mais la suite a surpassé l’original en offrant un univers plus vaste, 3 classes de personnages supplémentaires, un mode multi, la reprise des sauvegardes de baldur’s gate et de son spin off Tales of the sword Coast. 300 heures de jeu, quêtes principales et secondaires incluses. Ce jeu, issu de l’univers de Donjons et Dragons, captive par son scénario, les choix que l’on doit faire pour conserver son équipe, des combats plus stratégiques et des compagnons (Mincs et son hamster) haut en couleur.

A bien y regarder, il y avait déja tout dans BG II de ce que l’on peut attendre aujourd’hui dans un RPG, voir MMORPG. Des quêtes à PO, de l’XP en centaines des milliers de points, des choix qui influent sur le cours du jeu, un add-on (Throne of Bhaal- BioWare), un univers construit sur une licence mondialement connu. Il était la transposition sur écran de nos parties de jeu de rôle sur papier et c’était un vrai plaisir d’adapter sa stratégie de combat en fonction des différents monstres rencontrés et de  sa connaissance de l’univers D&D.

 

tetris_nintendo

TOP 5: Tetris (Alekseï Pajitnov – 1984 – Gameboy)

Si vous avez déjà regardé une chaise et essayé de la placer mentalement sur le coin de votre armoire, ou si en rangeant votre coffre de voiture, vous recherchez à aligner les valises pour former une ligne (qui malheureusement ne s’effacera pas), ne vous inquiétez pas…Vous êtes tout simplement marqué à vie à Tétris. Et pourtant quoi de plus simple que des figures géométriques formés de 4 blocs que l’on doit placer pour former des lignes. Une musique slave entraînante qui dure 20 secondes et qui passe en boucle indéfiniment et résonne encore dans votre tête. La symbiose parfaite  entre un jeu et une console : la Gameboy ; d’ailleurs si vous jouez à Candy Crush saga sur votre téléphone portable, c’est certainement parce que vous avez eu une Gameboy avec Tétris ou que les développeurs  de King en ont eu une.

 

Partager