Top des meilleurs épisodes de Thankgiving

Top des meilleurs épisodes de Thankgiving

En cette semaine de Thankgiving, la rédaction du Daily Mars à décidé de s’épancher sur cette fête traditionnelle bien connue des séries américaines, en la célébrant à notre manière autour d’un petit top des épisodes les plus marquants sur le sujet!

 

Quantum Leap (Saison 3 Episode 1 – The Leap Home (Part 1))

Par Alix Kerrest

Quantum Leap ThanksgivingDans les comédies, Thanksgiving est souvent l’occasion de s’en taper une bonne tranche en regardant les familles ou les amis se chamailler et se réconcilier autour de la dinde. Mais dans les dramas, c’est le moment des hugs la larme à l’oeil. Le plus émouvant pour moi reste le Thanksgiving de Sam Beckett : The Leap Home. Son voyage dans le passé le ramène en lui-même en 1969, il a 16 ans. Pour lui, c’est le moment unique de revoir toute sa famille et l’espoir de les sauver de leur tragique destin. Pour nous, celui de comprendre ce qu’est vraiment ce repas, une occasion de se retrouver. C’est d’ailleurs dans le Thanksgiving de NCIS : New Orleans, diffusé ce mardi 25, que les deux compères de Quantum Leap, Scott Bakula et Dean Stockwell ont partagé de nouveau l’écran.

 

Friends ‘ Saison 5 Episode 8 – The One With All The Thanksgivings)

par Marine Pérot

friends_dinde

Difficile de choisir le meilleur épisode de Thanksgiving de Friends tant ils sont tous bons. Ceci dit, cet épisode à l’avantage de regrouper plusieurs Thanksgiving en 22 minutes. Tout le monde s’y remémore leurs pires Thanksgiving, et on a alors droit à celui où Joey s’est mis la tête dans une dinde, celui où Chandler a traité Monica de grosse ou encore celui où une ancienne vie de Phoebe a perdu un bras. Bref, un festival de Thanksgivings raté pour le plus grand plaisir des fans de Friends. C’est aussi l’épisode dans lequel Chandler dit à Monica qu’il l’aime et rien que pour ça, cela en fait un des épisodes les plus marquants de la série.

 

South Park (Saison 17 Episode 7  – Black Friday)

par Marine Pérot

BlackFridaySouthParkSouth Park nous a offert l’an dernier pas moins de 3 épisodes consacrés à une intrigue autour de Black Friday. Aux Etats-Unis, le lendemain de Thanksgiving est traditionnellement le jour où l’on commence ses achats de Noël, et les magasins cassent leurs prix pour booster les ventes. Dans cet arc d’épisodes, les enfants de South Park se divise en deux groupes : l’un souhaitant acheter une Xbox One et l’autre une Playstation 4. La guerre qui éclate entre les deux clans est alors transposer à l’écran à la sauce Game of Thrones. Les épisodes sont incroyablement réussis, mélangeant astucieusement la parodie de Games of Thrones et la thématique de la folie de Black Friday, et mérite sans conteste d’être dans le panthéon des meilleures épisodes de Thanksgiving même s’ils traitent pas de cette fête directement.

 

Dexter  (Saison 4 Episode 9 – Hungry Man)

par Pierre-Alexandre Chouraqui

dexter thanksgivingSi on devait retenir un des pires serials killers de la série, et l’un des plus redoutables adversaires de Dexter, inexorablement, le nom de Trinity viendra forcément vous trotter dans la tête. Et c’est en ces fêtes de Thanksgiving que Dexter se retrouve à table avec le tueur et sa famille pour célébrer l’événement…qui finira par dégénérer complètement, laissant totalement échapper à Dexter ses pulsions meurtrières en attrapant Trinity avec sa ceinture pour se retrouver à deux doigts de l’égorger devant les proches de ce dernier. Un très grand moment de la série, particulièrement dérangeant, et mené de main de maître par Michael C.Hall et l’excellent John Lithgow.

 

Friends (Saison 4 Episode 9 – The one with Chandler in a box)

par Pierre-Alexandre Chouraqui

Friends-Chandler-box_lFriends et Thanksgiving, c’est à chaque fois une promesse qui nous est faite, celle d’assister à nouveau à une réunion hilarante et haute en couleurs de nos trublions préférés. Et donc, tout comme Thanksgiving, on apprécie de retrouver traditionnellement cet épisode annuel, la série étant littéralement la meilleure dans les situations dans lesquelles les six amis se retrouvent autour d’un événement favorisant les interactions entre eux. A l’instar de ma consoeur Marine Pérot, il fut donc ardu de choisir mais mon épisode préféré représente à mes yeux la quintessence de ce que Friends avait de mieux à offrir lors de son âge d’or, c’est à dire sur ces cinq premières saisons. En l’occurrence, voilà une réunion “familiale” qui mélange, une fois n’est pas coutume, une splendide dose d’humour mais surtout encore et toujours, une volonté de raconter au travers d’un repas, plusieurs intrigues croisées : Monica est en pamoison devant Richard Burke Junior, le fils de son ancien amant (Tom Selleck), Rachel et Ross règlent leurs comptes une fois n’est pas coutume concluant au bout du compte leur prise de bec sur une note très tendre mais surtout, Joey va obliger durant tout le repas à ce que Chandler soit bloqué dans une énorme caisse par pénitence et loyauté envers son ami. L’épisode se concluant sur une magnifique preuve d’amitié réciproque des deux compères, synthétisant à eux seuls, l’un des moments les plus émouvants de la série.

Ah et puis un top, ça sert aussi à mettre en exergue un moment plus qu’un autre. En l’occurence, le monologue suivant reflète toute la force des scénaristes, magnifié par le jeu de Courtney Cox dans lequel le personnage de Monica, jugée par les autres sur le fait qu’elle sorte avec le fils de son ex-boyfriend, réagit avec une colère très appliqué et drolatique au possible :

 

Monica: Très bien! Jugez moi comme vous voulez mais…

[Pointant Ross du doigt]

Monica: marié à une lesbienne,

[Pointant Rachel du doigt]

Monica: a laissé son futur marié à l’autel

[Pointant Phoebe du doigt]

Monica: est tombé amoureuse d’un patineur gay

[Pointant Joey du doigt]

Monica: a jeté la jambe de bois d’une femme dans un feu,

[Pointant Chandler du doigt]

Monica: vis dans une boîte!

 

Friends, y a pas à dire, ça manque quand même…

 

 

 

 

 

Partager